Catégories
Guinée

Guinée Avril 1990

Marcelline et moi à Conakry
Quant à moi, donc mes relations avec Marcelline avaient été jusque là purement platoniques, et je ne comprenais pas pourquoi elle avait soudain disparue. Jusqu’à ce que mon ami Daniel m’informe que Sekou Toure, cet enfoiré que lui connaissait déjà , était venu proposer à l’inspecteur de monter ce coup contre moi pour me soutirer de l’argent. Et me maintenir en prison, malgré tout!
Daniel et l’inspecteur son ami, ne l’ont pas suivi et après l’intervention de Marcel, la tentative d’escroquerie a finalement été desamorcée et mon affaire classée sans suite.
J’ai aussi la faiblesse de penser que, si nécessaire, le HCR serait intervenu de tout son poids et m’aurait diplomatiquement exfiltré, mais ne m’aurait sans doute plus jamais confié une nouvelle mission.
Bon voilà, ça faisait plus d’un an que j’étais sur le programme, et impérativement une extension de mon contrat devait être signé, et on souhaitait aussi me voir à Genève.
Depuis qu’on lui a intimé de quitter Nzérékoré, je n’ai plus revu Marcelline, et étant parti à Conakry pour prendre le premier vol sur Genève, je me sens un peu déprimé de partir si vite. Cependant je sais que je vais revenir bientôt.
A quelques heures d’embarquer, je sors du restau vers 14 h et me dirige vers l’ hôtel, théatre de mes exploits dès mon arrivée. Quelle surprise! quelqu’une me tape sur l’épaule. je me retourne et je tombe sur Marceline et une copine qui sont à Conakry depuis deux bonnes semaines.
Marceline s’excuse auprès de sa copine et se joint à moi qui rentre à l’hôtel. Bien déterminée, elle va prendre une douche, se déshabille et m’offre son corps jeune, élastique et ferme. Je la rejoins et après les préliminaires qui offrent quelques avantages, le moment fatidique arrive. Dès que je la pénètre avec beaucoup de douceur, je la sens mienne, nous nous appartenons l’un à l’autre. Je ne vais pas rentrer dans les détails, mais je dirais simplement que le va et vient débute et se prolonge; mais quelque chose ne doit pas marcher parce qu’elle ne manifeste aucune émotion, aucune réaction. Elle est simplement là étendue comme à la corvée, comme inanimée, et ça se confirme lorsqu’elle me dit  » s’il te plaît, Meyer, termine vite maintenant ». Puisque nous en sommes là, je me dépêche de disperser mes gênes mais quelque chose s’est brisé en moi, le charme est rompu. Avant d’aller prendre sa douche elle me déclare: « tu vois, je te donne mon corps jeune, ferme, et élastique parce que j’ai su me préserver jusqu’à toi. Je ne fais pas comme les autres, je ne suis pas comme les autres. »

J’ai trouvé bien plus tard l’explication de la froideur de Marcelline, sur internet, « Google, wiki, infibulation » ou encore « excision ». On y trouve une carte des pays pratiquant l’excision, avec le pourcentage des femmes victimes de cette pratique depuis les pharaons de l’Égypte ancienne!
La Guinée détient le record du monde, avec 96% de femmes excisées!
Armez vous de courage et consultez toutes les références, y compris les photos. Et bon voyage en Afrique sub-saharienne, underground.
Voici, en quelques mots mon témoignage: ce voyage, je l’ai effectué pour ma part, en vraie grandeur, au cours de 30 ans de séjour en Afrique. J’y ai rencontré de nombreuses femmes/filles et ait distribué bien des billets rouges. Sans jamais penser à ces mutilations….et aussi sans jamais en parler avec quiconque. C’est un sujet tabou !
Comme le maraboutisme, sujet que j’ai effleuré un peu plus haut dans ce récit.
La forêt primaire africaine cache à l’homme blanc qui s’y aventure bien des tabous: animisme, magie noire, machisme, chamanisme, transes, empoisonnements, hallucinogènes, envoûtements, sexualité bridée ou débridée, organisation sociale et hiérarchies tribales, esclavagisme, sacrifices rituels, maraboutisme, exorcisme…etc. Un étranger peut vivre avec, mais gare à celui qui s’en mêle.
Je réalise que les femmes avec lesquelles j’ai réellement partagé une tranche de vie n’ont jamais évoqué ces tabous, quoiqu’en en étant profondément imprégnées.

 » internet, excision »
Une excision est, dans son sens le plus général, l’ablation d’une partie de tissu biologique. Le terme est plus communément utilisé pour désigner l’ablation du capuchon du clitoris voire du clitoris en entier, pratique également connue sous le nom de mutilation génitale féminine (MGF).
Plus 11 vidéos.

L’excision
Les raisons de l’excision sont multiples et complexes. De nombreuses communautés qui la pratiquent invoquent la tradition et la religion ou considèrent que l’excision est une garantie de virginité et de fidélité.
Le point commun aux multiples raisons invoquées est que l’excision représente une tradition profondément ancrée. On suppose aujourd’hui que l’excision a son origine dans l’Égypte ancienne. 
Les principales raisons citées pour l’excision sont les suivantes:
Tradition: de nombreuses communautés pratiquant l’excision invoquent la tradition culturelle: on continue de pratiquer l’excision parce que c’est ce que l’on a «toujours» fait.
[ ] Norme sociale: dans les communautés où elle est très répandue, l’excision détermine l’appartenance de la fille à la famille et à la société ou son exclusion de celles-ci. L’excision fait partie de l’éducation pour préparer la fille au passage à l‘âge adulte et au mariage. Souvent, l’exision est une condition incontournable pour pouvoir se marier.
[ ] Sexualité: l’excision doit réduire la libido de la femme et garantir qu’elle n’aura pas de rapports sexuels avant le mariage et qu’elle restera fidèle à son mari pendant sa vie d’épouse. Il existe de plus un point de vue partagé par certains selon lequel l’excision renforcerait le plaisir sexuel des hommes.
[ ] Religion: l’excision est pratiquée dans différentes communautés religieuses, aussi bien chrétiennes que musulmanes et autres. Les communautés qui pratiquent l’excision citent souvent la religion comme raison importante pour cette pratique. Mais aucune des religions mondiales n’a de preuve écrite qui exige l’excision. De plus, la coutume de l’excision était déjà pratiquée avant l’apparition du christianisme ou de l’Islam.
[ ] Raisons esthétiques: dans certaines communautés, les organes génitaux non excisés sont considérés comme inesthétiques ou impurs.
[ ] Identité et appartenance culturelles: dans un contexte de migration, l’excision peut de plus revêtir une fonction de maintien du lien avec le pays d’origine. Cela peut contribuer à maintenir l’identité culturelle.
[ ] Tapez « Google, wiki excision »
[ ] Et aussi « Google wiki infibulation »


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *